Vous êtes ici

Invité par le Conseil français des investisseurs en Afrique : Abdou Karim SALL étale ses talents de régulateur à Paris.

Invité par le Conseil français des investisseurs en Afrique : Abdou Karim SALL étale ses talents de régulateur à Paris.
En marge de la 16ème réunion annuelle du Réseau Francophone de la Régulation des Télécommunications (FRATEL), prévue les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018, à Paris (France), M. Abdou Karim SALL, a participé, ce mercredi soir, à une table ronde sur le thème « Régulation et digital en Afrique ».
 
En présence de hautes personnalités du Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN) et d’un parterre d’investisseurs, le Directeur général de l’ARTP a été convaincant dans ses interventions lors de ce panel de très grande facture.
 
Partageant le présidium avec le Président de Trace TV, le Secrétaire général du groupe Vivendi et le Directeur associé du Cabinet Eversheds Sutherlands, le régulateur sénégalais a éclairé la lanterne de l’assistance sur plusieurs problématiques liées, notamment, à l’avenir des réseaux africains, la gestion de la corégulation et les futurs enjeux de la discipline qu’il prévoit de plus en plus ouverts sur l’international. 
 
C’est ainsi que, de façon prospective, le Directeur général de l’ARTP a expliqué que la 5G, l’Internet des objets, le big data, la régulation des données personnelles et la sécurité des réseaux sont des thèmes qui présentent un fort intérêt pour la régulation. Aussi, a-t-il expliqué, comment le modèle de régulation bascule progressivement vers un modèle de corégulation qui appelle une forme de coopération toute nouvelle entre autorités de régulation ayant des compétences sur des secteurs différents.
 
 
Le Directeur général de l’ARTP a été chaleureusement félicité par le Président de la Commission Digital du Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN), initiateur de cette rencontre.